header logo fr

  A    B    C   D   E    F    G    H    I   J   K    L    M    N    O    P   Q    R    S    T    U   V   W   X   Y   Z    É    Œ 

Abdomen
La partie du corps qui contient le pancréas, l'estomac, les intestins, le foie, la vésicule biliaire et d'autres organes. Les reins sont situés à l’arrière de la cavité abdominale.
 
Ablation par radiofréquence
Une procédure qui utilise des ondes radio pour chauffer et détruire une tumeur. 
Les ondes radio voyagent à travers les électrodes (de petits appareils qui transportent l'électricité). Une ablation par radiofréquence peut être effectuée par laparoscopie, sous guidage par échographie ou radiographie.
 
Adjuvant
Le mot décrit l'utilisation d'autres thérapies, après une intervention chirurgicale pour un cancer.
Les traitements adjuvants sont administrés quand il n'y a plus de cellules cancéreuses visibles, mais que le patient présente un risque plus élevé de récurrence. Ces traitements sont administrés dans le but de réduire le risque de récurrence du cancer.
 
Afinitor (RAD001, évérolimus)
Un médicament utilisé pour traiter le cancer du rein avancé.
Il est également utilisé dans le traitement d'autres types de cancer. L'Afinitor (évérolimus) est un inhibiteur de la protéine mTOR impliquée dans le développement des tumeurs. Il diminue également les réponses immunitaires de l'organisme. Ce traitement est administré par voie orale.
 
Aigu
Des symptômes ou des signes aigus commencent et s'aggravent rapidement.
 
Angiogenèse
Formation de vaisseaux sanguins.
L’angiogenèse tumorale est la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui se développent dans la tumeur, ce qui lui apporte les éléments nutritifs et l'oxygène qui aident à sa croissance.
 
Anti-angiogenèse
La prévention de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins nécessaires à la croissance du cancer.
 
Anticorps
Un anticorps est une protéine produite par les cellules plasmatiques qui aide le système immunitaire à identifier et à neutraliser les agents pathogènes tels que les bactéries et les virus.
 
Anticorps monoclonal
Un type particulier de protéine conçu en laboratoire pour attaquer les cellules cancéreuses.
Les anticorps monoclonaux sont conçus pour cibler des antigènes (ou marqueurs) situés sur la surface des cellules cancéreuses ; les anticorps localisent les antigènes et recrutent les cellules immunitaires pour attaquer.
 
Antigène
Une substance qui conduit le système immunitaire à produire des anticorps et à réagir.
 
ASM
Aucun signe de la maladie sur l'imagerie radiologique.
 
Asymptomatique
Ne présentant aucun symptôme de la maladie.
 
Bénin
Non cancéreux.
Les tumeurs bénignes peuvent grossir, mais ne se propagent pas à d'autres parties du corps. Ces tumeurs sont également appelées non malignes.
 
Bilatéral
Qui affecte les deux côtés du corps.
 
Biopsie
Le prélèvement de cellules ou de tissus pour examen par un pathologiste.
Le pathologiste peut étudier les cellules ou les tissus sous un microscope ou effectuer d'autres tests sur ceux-ci. Il existe de nombreux types de procédures de biopsie différents. Les types les plus courants comprennent :
• la biopsie d'incision, par laquelle seulement un échantillon de tissu est prélevé ;
• la biopsie-exérèse, par laquelle une masse entière ou une zone suspecte est enlevée ; et
• la biopsie à l'aiguille, par laquelle un échantillon de tissu ou de fluide est prélevé à l'aide d'une aiguille. Lorsqu'une aiguille large est utilisée, la procédure est appelée une biopsie au trocart. Lorsqu'une aiguille fine est utilisée, la procédure est appelée une biopsie par aspiration à l'aiguille fine.
 
Biopsie à l'aiguille
Le prélèvement de tissus ou de fluides à l'aide d'une aiguille pour les examiner au microscope.
Lorsqu'une aiguille large est utilisée, la procédure est appelée une biopsie au trocart. Lorsqu'une aiguille fine est utilisée, la procédure est appelée une biopsie par aspiration à l'aiguille fine.
 
Cancer
Un terme pour désigner des maladies dans lesquelles une croissance incontrôlée de cellules anormales a lieu, laquelle peut envahir et détruire les tissus sains voisins. Les cellules cancéreuses peuvent également se propager à d'autres parties du corps à travers les systèmes sanguin et lymphatique.
 
Cancer localement avancé
Un cancer qui s'est propagé depuis le lieu où il a commencé à l'origine jusqu'aux tissus ou ganglions lymphatiques avoisinants.
 
Cancer secondaire
Un terme utilisé pour décrire un cancer qui s'est propagé à partir de son point d'origine vers d'autres parties du corps. Ce terme est également utilisé pour décrire un second cancer primitif qui a été provoqué par le traitement du premier cancer.
 
Carcinome
Un cancer qui commence dans la peau ou dans les tissus qui tapissent ou couvrent les organes internes.
 
Carcinome à cellules rénales
Il s'agit du type le plus courant de cancer du rein. Il se développe dans les petits tubes des reins. Dans la majorité des cas, il s'agit du type à cellules claires.
 
Carcinome à cellules transitionnelles
Un type de cancer qui se produit dans le système urinaire à partir de l'épithélium de transition, un tissu qui tapisse la surface interne de la vessie, du bassinet du rein, et des uretères
 
Cellule
L'unité individuelle qui constitue les tissus du corps.
 
Cellule claire
Un type de cellule qui semble vide ou claire à l'intérieur lorsqu'examinée au microscope. Le carcinome à cellules claires du rein est le type le plus courant de cancer du rein.
 
Cellule dendritique
Cellule présentatrice d’antigènes du système immunitaire. Les cellules dendritiques présentent des protéines étrangères à d'autres cellules immunitaires qui ensuite détruisent les intrus.
 
Chimiothérapie
Un traitement avec des médicaments qui tuent les cellules cancéreuses.
 
Chromophobe
Un type de cancer du rein.
Ce type ne représente que 5 % de tous les cancers du rein. Les cancers du rein chromophobes se propagent rarement à l'extérieur des reins.
 
Chronique
Une maladie ou un état qui persiste ou progresse sur une longue période de temps.
 
Controlatéral
Relatif au côté opposé du corps.
 
Créatinine
Un composé excrété par le corps dans les urines. Les taux de créatinine sont mesurés pour surveiller la fonction rénale.
 
Cryoablation
Une procédure par laquelle le tissu est gelé afin de détruire les cellules anormales.
Elle est habituellement exécutée avec un instrument spécial qui contient de l'azote liquide ou du dioxyde de carbone liquide. Une tumeur rénale peut être traitée en positionnant l'instrument par laparoscopie, parfois par guidage à l'aide de radiographies.
 
Cytokine
Les cytokines sont des substances produites par les cellules du système immunitaire en réponse à une infection, une blessure ou une tumeur.
Certaines cytokines peuvent stimuler la réponse immunitaire et d'autres peuvent l'inhiber. Les cytokines peuvent également être produites en laboratoire et utilisées dans le traitement de diverses maladies, notamment le cancer. L'interféron et l'interleukine-2 sont des types de cytokines utilisées dans le traitement du cancer du rein.
 
Échographie
Une technologie qui utilise des ondes sonores à haute énergie (ultrasons) pour prendre des photos des organes internes et d'autres structures comme les vaisseaux sanguins.
 
ECOG
L’indice de performance ECOG (Eastern Cooperative Oncology Group) est une échelle utilisée pour évaluer la manière dont la maladie d'un patient progresse, mesurer la façon dont la maladie affecte ses capacités de vie quotidienne, et déterminer le traitement et le pronostic appropriés.
Indice 0 : pleinement actif/active, capable d'exécuter la totalité des activités pré-maladie sans restriction.
Indice 1 : limité(e) dans les activités physiquement difficiles, mais capable de se déplacer et d'effectuer des activités légères ou de nature sédentaire, par exemple, des tâches ménagères légères, du travail de bureau.
Indice 2 : capable de se déplacer et de se prodiguer des soins mais incapable de mener une quelconque activité professionnelle ; levé(e) et mobile pendant plus de 50 % des heures de veille.
Indice 3 : capable uniquement de se prodiguer des soins limités, confiné(e) au lit ou dans un fauteuil pendant plus de 50 % des heures de veille.
Indice 4 : totalement dépendant(e) ; incapable de se prodiguer un soin quelconque ; totalement confiné(e) au lit ou dans un fauteuil.
Indice 5 : décédé(e).
Source : Oken MM, Creech RH, Tormey DC et al. Toxicité et critères de réponse de l'Eastern Cooperative Oncology Group. Am. J. Clin. Oncol. 1983;5 (6): 649-55.
 
Effet secondaire
Un effet non voulu ou indésirable résultant du traitement.
Certains effets secondaires courants des traitements anticancer sont l’état de fatigue, la douleur, des nausées, des vomissements, une diminution du nombre de cellules sanguines, la perte de cheveux, et des plaies dans la bouche. Pour obtenir plus d'informations sur les effets secondaires des thérapies IO, veuillez lire ceci : 10 choses à savoir sur les effets secondaires
 
Embolisation artérielle
Le blocage d'une artère par un bouchon de matière étrangère.
Ce traitement consiste à bloquer l'approvisionnement en sang d’une tumeur et on l’administre parfois avant une chirurgie du rein.
 
En aveugle
Le fait de garder secret le traitement qui est attribué au patient.
Une étude en aveugle signifie qu’on cache le type de traitement qui a été attribué au patient. Le pouvoir de persuasion est très fort, et les gens peuvent souvent se sentir beaucoup mieux du simple fait de suivre un traitement, quel qu’il soit. Dans de nombreux essais, les patients sont donc « aveugles » quant au traitement qu'ils suivent.
 
Essai clinique
Un type d'étude qui teste l’efficacité de nouvelles approches médicales sur des patients.
Les essais cliniques testent de nouvelles méthodes en matière de dépistage, de prévention, de diagnostic ou de traitement d'une maladie. Pour de plus amples informations lisez ceci : Comprendre les essais cliniques
 
Examen au scanner (tomodensitométrie)
Une série de photos détaillées de zones à l'intérieur du corps prises sous différents angles à l'aide de rayons X.
 
Facteur de croissance endothéliale vasculaire
Une substance produite par les cellules qui stimule la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.
 
Fascia rénal
Une enveloppe fibreuse de tissu qui entoure le rein.
 
Fatigue
Un état caractérisé par une sensation d’épuisement et une incapacité de fonctionner en raison d'un manque d'énergie.
 
Ganglion lymphatique
Un morceau de tissu lymphatique arrondi qui est entouré par une capsule de tissu conjonctif.
Les ganglions lymphatiques filtrent la lymphe (le liquide lymphatique), et stockent les lymphocytes (un type de globules blancs). Ils sont situés le long des vaisseaux lymphatiques.
 
Gène
L'unité fonctionnelle et physique de l'hérédité, qui est transmise des parents aux enfants. Les gènes sont des fragments d'ADN, et la plupart des gènes contiennent les informations de fabrication d'une protéine spécifique.
 
Génétique (adj.)
Hérité ; ayant à voir avec les informations qui sont transmises des parents aux enfants par les gènes dans les spermatozoïdes et les ovules.
 
Glande surrénale
Une petite glande qui produit des hormones stéroïdes et des hormones de stress, y compris l'adrénaline. Ces hormones aident à contrôler le rythme cardiaque, la pression artérielle, et d'autres fonctions importantes de l'organisme. Il y a une glande surrénale au-dessus de chaque rein.
 
Globule blanc
Un type de cellule immunitaire. La plupart des globules blancs sont produits dans la moelle osseuse et sont présents dans le tissu sanguin et lymphatique. Les globules blancs (qui incluent les leucocytes et les lymphocytes) aident le corps à combattre les infections et d'autres maladies.
 
Globule rouge
Une cellule qui transporte l'oxygène à toutes les parties du corps.
 
Gradation
Un système de gradation des cellules cancéreuses selon leur degré d’anormalité lors d'un examen au microscope.
Le système de gradation est utilisé pour fournir des informations sur le taux de croissance probable de la tumeur et sa tendance à se propager.
 
Grade
Une description d'une tumeur basée sur le degré d’anormalité des cellules cancéreuses au microscope et la rapidité avec laquelle la tumeur est susceptible de se développer et se propager. Les systèmes de gradation sont différents pour chaque type de cancer. Pour le cancer du rein, les médecins utilisent le système de gradation nucléaire de Fuhrman. Pour plus d'informations veuillez lire ceci.
 
Groupe de contrôle
Le groupe de patients qui prennent le traitement standard.
Lorsqu’aucun autre traitement n’est considéré comme efficace dans le cadre d’un essai clinique donné, les patients peuvent recevoir un placebo, ou les meilleurs soins de soutien.
 
Groupe de traitement
Le groupe de patients qui reçoivent le nouveau traitement testé.
 
Hématogène
Prenant origine dans le sang ou qui se transmet par le sang.
 
Hématurie
Présence de sang dans les urines. Parfois, le sang n'est visible qu'au microscope.
 
Hémoglobine
La partie des globules rouges qui transporte l'oxygène vers les tissus du corps. Utilisée dans un test sanguin pour mesurer le taux de globules rouges dans le sang d'une personne.
 
Héréditaire
Transmis d'un parent à son enfant par des informations contenues dans les gènes.
 
Immuno-oncologie
La thérapie immuno-oncologique (IO) est un moyen de traiter le cancer en activant le système immunitaire, dans l'espoir qu'il attaquera la tumeur.
Les termes « immunothérapie » et « thérapie immuno-oncologique » sont parfois utilisés pour désigner la même chose. Tant l'immunothérapie que la thérapie IO activent le système immunitaire. La différence réside dans le fait que les thérapies IO sont spécifiquement conçues pour traiter le cancer, alors que les immunothérapies peuvent être utilisées pour traiter d'autres maladies.
 
Immunothérapie
Un traitement pour stimuler ou restaurer la capacité du système immunitaire à combattre le cancer, les infections et d'autres maladies.
Les agents utilisés en immunothérapie comprennent des anticorps monoclonaux, des facteurs de croissance et des vaccins. Ces agents peuvent également avoir un effet anti-tumoral direct. Les termes « immunothérapie » et « thérapie immuno-oncologique » sont parfois utilisés pour désigner la même chose. Tant l'immunothérapie que la thérapie IO activent le système immunitaire. La différence réside dans le fait que les thérapies IO sont spécifiquement conçues pour traiter le cancer, alors que les immunothérapies peuvent être utilisées pour traiter d'autres maladies.
 
Indice de Karnofsky
L'indice (ou score) de Karnofsky est un système de quantification du bien-être et des activités générales de la vie quotidienne des patients atteints d'un cancer.
Le score de Karnofsky va de 100 à 0 : 100 correspond à un état de santé « parfait » et 0 représente la mort. Les médecins attribuent généralement des scores de performance avec des intervalles standards de 10. Ce système de notation porte le nom de son créateur, le Dr. David A. Karnofsky, qui a élaboré l'indice avec le Dr. Joseph H. Burchenal en 1949. Le but principal de ce système était de permettre aux médecins d'évaluer la capacité d'un patient à survivre à une chimiothérapie pour un cancer.
100 - Normal ; aucune plainte ; aucun signe de maladie.
90 - Capable de poursuivre une activité normale ; des signes ou des symptômes mineurs de la maladie.
80 - Activité normale avec un effort ; des signes ou des symptômes de la maladie.
70 - Prend soin de lui-même ; incapable de poursuivre une activité normale ou d'avoir une activité professionnelle active.
60 - Nécessite une aide ponctuelle, mais est capable de prendre soin de la plupart de ses besoins personnels.
50 - Nécessite une aide considérable et des soins médicaux fréquents.
40 – Handicapé(e) ; nécessite des soins et une aide particuliers.
30 - Gravement handicapé(e) ; une admission à l'hôpital est indiquée bien que la mort ne soit pas imminente.
20 - Très malade ; une admission à l’hôpital est nécessaire ; traitement de soutien actif nécessaire.
10 - Moribond ; processus mortels progressant rapidement.
0 - Mort
Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Performance_status
 
Infirmier en oncologie
Un infirmier qui se spécialise dans le traitement et les soins administrés aux personnes atteintes du cancer.
 
Inhibiteur de la tyrosine kinase
Un médicament qui interfère avec la communication et la croissance cellulaires, et qui peut empêcher la croissance de la tumeur. Certains inhibiteurs de tyrosine kinase sont utilisés dans le traitement du le cancer.
 
Inhibiteur de point de contrôle
Les inhibiteurs de points de contrôle sont des médicaments qui visent à éliminer les freins du système immunitaire de l'organisme afin qu'il soit en mesure de lutter de façon plus agressive contre les cellules cancéreuses.
 
Inhibiteur du VEGF
Une substance qui bloque le facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGF), lequel est nécessaire à la formation des vaisseaux sanguins.
 
Inhibiteurs de CTLA-4
Un type d'inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, lesquels sont utilisés dans un type d'immunothérapie qui aide à contrôler la réponse immunitaire de l'organisme à un cancer.
 
Inhibiteurs de PD-1/PD-L1
Ces inhibiteurs appartiennent à la famille des inhibiteurs de points de contrôle et sont utilisés dans un type d'immunothérapie qui aide à contrôler la réponse immunitaire de l'organisme à un cancer.
 
Interféron
Un modificateur de la réponse biologique (une substance qui peut améliorer la réponse naturelle du corps par rapport aux infections et autres maladies).
Les interférons « interfèrent » avec la division des cellules cancéreuses et peuvent ralentir la croissance de la tumeur. Le corps produit ces substances naturellement. Elles sont également reproduites en laboratoire pour traiter le cancer et d'autres maladies.
 
Interleukine
Les interleukines sont l'un des groupes de protéines apparentées qui sont produites par les leucocytes (les globules blancs) et d’autres cellules dans le corps.
Les interleukines régulent les réponses immunitaires. Les interleukines produites en laboratoire sont utilisées pour stimuler le système immunitaire dans le traitement du cancer. Une interleukine est un type de cytokine.
 
Intervention chirurgicale
Une procédure pour supprimer ou réparer une partie du corps ou pour déterminer si une maladie est présente. Une opération.
 
IRM (imagerie par résonnance magnétique)
Un type d’examen d’imagerie qui utilise un aimant, des ondes radio et un ordinateur pour générer des images détaillées de l'intérieur du corps. Ces images peuvent également montrer la différence entre les tissus normaux et les tissus malades.
 
Laparoscope
Un mince télescope qui peut être passé à travers la paroi du corps et est utilisé pour
examiner les tissus et organes à l'intérieur de l'abdomen. Un laparoscope comprend une lumière et une lentille.
 
Laparoscopie
Une procédure qui utilise un laparoscope pour examiner les organes à l'intérieur de l'abdomen.
D'autres outils sont également passés à travers la paroi abdominale pour éliminer des tissus (comme un rein contenant des cellules cancéreuses).
 
Lésion
Une zone de tissu anormal. Une lésion peut être bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse).
 
Localisé
Limité au site primaire (original), sans propagation visible. Un cancer du rein localisé est limité au rein.
 
Lymphe
Le liquide clair qui se déplace à travers le système lymphatique et transporte les cellules qui aident à combattre les infections et d’autres maladies.
 
Maladie mesurable
Une tumeur dont la taille peut être mesurée avec précision. Cette information peut être utilisée pour juger de la réponse au traitement.
 
Maladie progressive
Un cancer qui se développe, se propage, ou empire.
 
Maladie résiduelle
Les cellules cancéreuses qui restent après que des tentatives visant à éliminer le cancer aient été faites.
 
Maladie stable
Un cancer qui ne diminue pas ou n'augmente pas en ampleur ou en gravité.
 
Marge
Le bord ou la bordure du tissu enlevé dans une opération chirurgicale du cancer.
La marge est décrite comme étant négative ou nette lorsque le pathologiste ne trouve pas de cellules cancéreuses au bord du tissu, ce qui suggère que tout le cancer a été enlevé. La marge est décrite comme positive ou atteinte lorsque le pathologiste trouve des cellules cancéreuses au bord du tissu, ce qui suggère que tout le cancer peut ne pas avoir été enlevé.
 
Masse
Une grosseur dans le corps.
Elle peut être causée par une croissance anormale de cellules, un kyste, des modifications hormonales, ou une réaction immunitaire. Une masse peut être bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse).
 
Métastase
La propagation du cancer à partir de son site d'origine (primitif) à d'autres parties du corps.
Une tumeur formée par des cellules qui se sont propagées est appelée une « tumeur métastatique » ou une « métastase ». La tumeur métastatique contient des cellules qui ressemblent (sont apparentées) à celles de la tumeur d'origine (primitive).
 
Métastaser
Le fait de se propager d'une partie du corps à une autre.
Lorsque les cellules cancéreuses métastasent et forment des tumeurs secondaires, les cellules de la tumeur métastatique sont comme celles de la tumeur d'origine (primitive). Donc, si la tumeur d'origine (primitive) est un cancer du rein et que celui-ci se propage aux poumons, les métastases dans les poumons sont un cancer du rein et non un cancer du poumon.
 
Micrométastase
Un petit nombre de cellules cancéreuses qui se sont propagées à partir de la tumeur d'origine (primitive) à d'autres parties du corps, mais dont la quantité n’est pas suffisante pour être détectée lors d'un test de dépistage ou de diagnostic.
 
Molécule
La plus petite particule d'une substance qui possède toutes les propriétés physiques et chimiques de cette substance.
Les molécules sont constituées d'un ou plusieurs atomes. Les molécules biologiques, telles que les protéines et l'ADN, peuvent être constituées de plusieurs milliers d'atomes.
 
Mucosite
Une complication de certains traitements contre le cancer, dans laquelle le revêtement (la muqueuse) de l'appareil digestif devient enflammé : se présente souvent sous forme de plaies dans la bouche.
 
Multifocal
Un cancer dans lequel il y a plus d'une tumeur, chacune d’entre elles provenant de la tumeur d'origine (primitive).
 
Nausée
Une sensation de malaise ou d'inconfort dans l'estomac qui peut être accompagnée d'une envie de vomir. La nausée est un effet secondaire de certains types de traitements contre le cancer.
 
Néoplasme
Un développement anormal des cellules. Ce terme fait généralement référence à une tumeur maligne.
 
Néphrectomie
L'ablation du rein par opération chirurgicale.
Néphrectomie radicale : l'ablation chirurgicale de l'ensemble du rein et de la graisse qui entoure le rein.
Néphrectomie partielle : l'ablation chirurgicale de la partie du rein contenant la tumeur avec une petite partie du rein sain (sans cancer) entourant la tumeur.
 
Néphrons
Structures cellulaires dans le rein qui filtrent le sang et forment l'urine.
 
Non maligne
Non cancéreux. Les tumeurs non malignes peuvent se développer en taille, mais ne se propagent pas à d'autres parties du corps.
 
Observation
Surveiller de près l'état d'un patient mais sans lui administrer un traitement jusqu'à ce que les symptômes apparaissent ou évoluent.
 
Oncogène
Un gène qui est une forme modifiée d'un gène impliqué dans la croissance cellulaire normale.
Les oncogènes peuvent provoquer le développement des cellules cancéreuses. Les modifications dans les gènes qui deviennent des oncogènes peuvent être héréditaires ou causées par l'exposition à des substances dans l'environnement qui causent le cancer.
 
Oncologie
La pratique médicale qui se spécialise dans le diagnostic et le traitement du cancer.
 
Oncologue
Un médecin qui se spécialise dans le diagnostic et le traitement du cancer, aussi appelé cancérologue. Certains oncologues sont spécialisés dans le traitement d'un type particulier de cancer.
Oncologue médical : un spécialiste en oncologie qui travaille sur le diagnostic et le traitement médical du cancer.
Radio-oncologue : un spécialiste en oncologie qui travaille sur le diagnostic et le traitement par rayonnement du cancer.
Chirurgien oncologue : un spécialiste en oncologie qui travaille sur le diagnostic et le traitement chirurgical du cancer.
 
Palliation
Le soulagement des symptômes et des souffrances causées par le cancer et d'autres maladies potentiellement mortelles. La palliation aide le patient à se sentir plus à l'aise et améliore sa qualité de vie, mais ne guérit pas la maladie.
 
Papillaire
Le deuxième type le plus courant de cancer du rein. Il représente environ 10 à 15 % des cancers du rein. Pour plus d'informations, veuillez lire ceci : 10 étapes pour comprendre les options thérapeutiques dans le cancer du rein
 
Pathologiste
Un médecin qui identifie les maladies en étudiant les cellules et les tissus au microscope.
 
Pazopanib
Une substance utilisée dans plusieurs pays pour le traitement du cancer du rein. C'est un type d'inhibiteur de protéine tyrosine kinase et d'inhibiteur de l'angiogenèse. Le pazopanib est un médicament qui est administré par voie orale.
 
Percutanée
Qui passe à travers la peau.
 
Placebo
Un traitement fictif qui ne contient aucun médicament actif.
Ce peut être une gélule ou un comprimé, ou cela peut être une poche de sérum physiologique. Parfois, le simple fait de penser que vous recevez un traitement peut vous faire vous sentir mieux. Il s'agit d'un phénomène psychologique courant appelé l'effet placebo. Parce qu'il existe maintenant des traitements efficaces pour les cancers du rein, des placebos sont très rarement utilisés dans les essais sur les cancers du rein.
Si vous envisagez de participer à un essai qui comprend un groupe placebo, vous devez penser à ce que vous vous ressentirez si vous découvrez à la fin de l'essai qu'il vous était administré un placebo. Certains essais donnent le nouveau traitement au groupe placebo après la fin de l'essai, ou permutent le groupe de traitement et le groupe placebo au cours de l'essai. Donc, même si vous êtes dans le groupe placebo au début, vous pourriez encore bénéficier du nouveau traitement plus tard. Lorsque vous vous renseignez à propos d'un essai clinique, assurez-vous de demander si des patients recevront un placebo.
 
Point de référence
Une mesure initiale prise tôt dans le processus ou avant le début de la thérapie pour représenter un état de début, et qui est utilisée à titre de comparaison au fil du temps pour rechercher les évolutions. Par exemple, la taille d'une tumeur est mesurée avant le traitement (point de référence) et ensuite par la suite pour déterminer si le traitement a eu un effet.
 
Progression
L'évolution d'une maladie, comme le cancer, lorsqu'elle empire ou se propage dans le corps.
 
Progression de la maladie
Un cancer qui continue de croître ou de se propager.
 
Pronostic
Le résultat ou l'évolution probable d'une maladie ; les chances de guérison ou de récidive.
Certains des facteurs qui influent sur le pronostic d'un patient sont le type de cancer, son stade, son grade, et sa réponse au traitement.
 
Protéine
Une molécule constituée d'acides aminés, ceux-ci étant nécessaires pour que le corps fonctionne correctement. Les protéines sont la base des structures corporelles comme la peau et les cheveux et des substances comme les enzymes, les cytokines, et les anticorps.
 
Protocole
Un plan détaillé d'une expérience, d'un traitement ou d'une procédure scientifique ou médicale.
Dans le cadre d'essais cliniques, il précise ce que l'étude va faire, comment ce sera fait, et pourquoi cela sera fait. Il explique combien de personnes participeront à l'étude, qui est admissible à y participer, quels médicaments à l’étude seront administrés ou quelles autres interventions seront pratiquées, quels tests seront effectués et à quelle fréquence, et quelles informations seront recueillies.
 
Radiologie
L'utilisation de rayonnements (comme des rayons X) ou d'autres techniques d'imagerie (comme l'échographie et l'imagerie par résonance magnétique) pour diagnostiquer ou guider le traitement de la maladie.
 
Radiologue
Un médecin qui se spécialise dans le diagnostic de la maladie en utilisant des procédures telles que des radiographies, des échographies, des tomodensitométries (examens au scanner) et des IRM.
 
Radiothérapie
L'utilisation de rayonnements à haute énergie, c'est-à-dire de rayons X, de rayons gamma, de neutrons, de protons et d'autres sources, pour tuer les cellules cancéreuses et réduire les tumeurs.
Le rayonnement peut provenir d'une machine à l'extérieur du corps (radiothérapie externe), ou bien il peut provenir de matières radioactives placées dans le corps à proximité des cellules cancéreuses (curiethérapie). La radiothérapie systémique utilise une substance radioactive, par exemple un anticorps monoclonal radiomarqué, qui se déplace dans le sang vers les tissus à travers le corps.
 
Radiothérapie stéréotaxique
Une des formes de radiothérapie stéréotaxique est appelée le scalpel gamma (Gamma Knife™). Ce n'est pas littéralement un scalpel, mais une forme de rayonnement ciblé.
 
Rayon X
Un type de rayonnement à haute énergie. À faible dose, les rayons X sont utilisés pour diagnostiquer des maladies en réalisant des images de l'intérieur du corps (radiographies). À fortes doses, les rayons X sont utilisés pour traiter le cancer (radiothérapie).
 
Rechute
Le retour des signes et des symptômes du cancer après une période d'amélioration.
 
Récurrence
Le cancer qui est revenu, généralement après une période de temps pendant laquelle il ne pouvait pas être détecté. Le cancer peut revenir au même endroit que la tumeur d'origine (primitive) ou à un autre endroit dans le corps.
 
Réduction tumorale
L'ablation chirurgicale du maximum possible d'une tumeur.
Une chirurgie de réduction tumorale peut augmenter les chances qu'une chimiothérapie ou une radiothérapie puisse tuer toutes les cellules tumorales. Elle peut également être pratiquée pour soulager les symptômes ou aider le patient à vivre plus longtemps.
 
Régression
Une diminution de la taille d'une tumeur ou de l'étendue du cancer dans le corps.
 
Rein
L'un d'une paire d'organes à l’arrière de la cavité abdominale.
Les reins éliminent les déchets du sang (sous forme d'urine), produisent de l'érythropoïétine (une substance qui stimule la production de globules rouges dans le sang), et jouent un rôle dans la régulation de la pression artérielle.
 
Rémission
Une période de temps pendant laquelle le cancer est sous contrôle et pendant laquelle la personne ne présente pas de signes ou de symptômes du cancer. Dans le cas d'une rémission partielle, certains, mais pas tous les signes et symptômes du cancer ont disparu. Dans le cas d'une rémission complète, tous les signes et symptômes du cancer ont disparu, bien qu'il soit possible que le cancer soit encore présent dans le corps.
 
Rémission complète
La disparition de tous les signes d'un cancer en réponse à un traitement. Cela ne signifie pas toujours que le cancer a été guéri.
 
Rénal
Qui a trait aux reins.
 
Réponse
En médecine, une amélioration liée au traitement.
 
Réponse partielle
Une diminution de la taille d'une tumeur ou de l'étendue du cancer dans le corps, en réponse au traitement.
 
Second cancer primitif
Se réfère à un nouveau cancer primitif chez une personne ayant des antécédents de cancer.
 
Soins palliatifs
Les soins dispensés pour améliorer la qualité de vie des patients qui ont une maladie grave, voire potentiellement mortelle.
Le but des soins palliatifs est de prévenir ou de traiter le plus tôt possible les symptômes d'une maladie, les effets secondaires causés par le traitement d'une maladie, et les problèmes psychologiques, sociaux et spirituels liés à une maladie ou à son traitement.
 
Stade
L'étendue d'un cancer dans le corps.
La stadification est généralement basée sur la taille de la tumeur, sur le fait que les ganglions lymphatiques contiennent des cellules cancéreuses ou non, et sur le fait que le cancer se soit propagé du site d'origine (primitif) à d'autres parties du corps. Pour en savoir plus sur la stadification, veuillez lire ceci: Comprendre les options thérapeutiques dans le cancer du rein
 
Stadification
Effectuer des examens et des tests pour déterminer l'étendue du cancer dans le corps, en particulier pour savoir si la maladie s'est propagée à partir du site d'origine à d'autres parties du corps.
 
Sunitinib
Un médicament utilisé pour traiter le cancer du rein avancé et qui est à l'étude dans le traitement d'autres types de cancer.
C'est un type d'inhibiteur de tyrosine kinase, un type d’inhibiteur de récepteur de facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGF) et un type d'inhibiteur de l'angiogenèse. Le sunitinib (Sutent™) est un médicament qui est administré par voie orale.
 
Surveillance active
Surveiller de près l'état d'un patient mais sans lui administrer un traitement jusqu'à ce que les symptômes apparaissent ou évoluent.
 
Survie
En cancérologie, outre sa définition littérale, le mot survie fait référence à l’ensemble des problèmes physiques, psychosociaux et économiques en lien avec le cancer, à partir du diagnostic jusqu'à la fin de la vie.
La « période de survie » s’intéresse à la santé et la vie d'une personne atteinte d'un cancer, au-delà des phases de diagnostic et de traitement. La notion de survie aborde aussi les problématiques liées à la capacité d'obtenir des soins de santé et un traitement de suivi, aux effets tardifs du traitement, aux seconds cancers, et à la qualité de vie. Les membres de la famille, les amis et les aidants font également partie de l'expérience de survie.
 
Survivant
Une personne qui demeure en vie et qui continue de fonctionner pendant et après avoir surmonté une difficulté grave ou une maladie potentiellement mortelle. Le terme « survivant du cancer » inclut toute personne qui a été récemment diagnostiquée d’un cancer, qui vit avec un cancer, ou qui a guéri d'un cancer.
 
Symptôme
Une indication qu'une personne souffre d’une maladie. Quelques exemples de symptômes sont des maux de tête, de la fièvre, un état de fatigue, des nausées, des vomissements et des douleurs.
 
Syndrome de Birt-Hogg-Dubé
Une maladie héréditaire dans laquelle des tumeurs bénignes se développent dans les follicules pileux sur la tête, la poitrine, le dos et les bras. Les personnes atteintes de cette maladie sont à risque accru de développer un cancer du rein et des tumeurs rénales bénignes.
 
Syndrome de Von Hippel-Lindau (VHL)
Un trouble héréditaire rare dans lequel les vaisseaux sanguins se développent de façon anormale dans les yeux, le cerveau, la moelle épinière, les glandes surrénales, ou d'autres parties du corps. Les personnes atteintes du syndrome de VHL présentent un risque accru de développer un cancer du rein ainsi que d'autres cancers. Pour obtenir plus d'informations sur le cancer du rein héréditaire veuillez lire ceci: Les maladies héréditaires
 
Syndrome main-pied
Un état caractérisé par des douleurs, une enflure, un engourdissement, des picotements ou des rougeurs des mains ou des pieds. C’est un effet secondaire potentiel de certains médicaments anticancéreux.
 
Système immunitaire
Le groupe complexe d'organes, de tissus et de cellules qui défendent le corps contre les infections et autres maladies.
 
Système lymphatique
Les tissus et les organes qui produisent, stockent et transportent les globules blancs qui luttent contre les infections et autres maladies.
Ce système comprend la moelle osseuse, la rate, le thymus, les ganglions lymphatiques et les vaisseaux lymphatiques (un réseau de tubes minces qui transportent la lymphe et les globules blancs). Les vaisseaux lymphatiques se ramifient, tout comme les vaisseaux sanguins, dans tous les tissus de l'organisme.
 
Systémique
Qui affecte l'ensemble du corps.
 
Thérapie au scalpel gamma (Gamma Knife®)
Un traitement utilisant des rayons gamma, un type de rayonnement à haute énergie qui peut être très concentré sur les petites tumeurs ou d'autres lésions dans la tête ou le cou; de cette façon, très peu de tissus normaux sont touchés par le rayonnement.
Les rayons gamma sont envoyés à la tumeur à partir de nombreux angles à la fois; une dose intense de rayonnement parvient directement à la tumeur, le tout en une seule séance de traitement. Cette procédure est un type de radiochirurgie stéréotaxique. La thérapie au scalpel gamma n’utilise pas littéralement de scalpel et ce n'est pas une opération chirurgicale. Gamma Knife est une marque déposée de Instruments Elekta, Inc.
 
Thérapie ciblée
Un type de traitement qui utilise des médicaments ou d'autres substances, comme des anticorps monoclonaux, pour identifier et attaquer des cellules cancéreuses spécifiques.
 
Tissu
Un groupe ou une couche de cellules qui travaillent ensemble pour exécuter une action spécifique.
 
Toxicité
Le degré selon lequel une substance peut avoir des effets nuisibles.
 
Traitement néo adjuvant
Traitement pour réduire une tumeur qui est donné dans une première étape, avant que ne soit administré le traitement principal (qui est généralement une opération chirurgicale).
 
Traitement palliatif
Traitement donné pour soulager les symptômes et réduire la douleur causée par le cancer et d'autres maladies potentiellement mortelles.
Des traitements palliatifs du cancer sont administrés en combinaison avec d'autres traitements anticancéreux, à partir du moment du diagnostic et tout au long de la thérapie; ils peuvent être administrés au cours de la période de survie, de la récidive, du stade avancé de la maladie, et en fin de vie.
 
Traitement systémique
Tout traitement qui atteint les cellules partout dans le corps. La chimiothérapie et la thérapie ciblée sont des types de thérapie systémique.
 
Transfert adoptif de lymphocytes T
Une nouvelle approche en IO qui vise à augmenter la capacité naturelle de lutte contre le cancer des cellules T de l'organisme.
Les cellules immunitaires du sang ou de tumeurs de patients atteints de cancer sont récoltées, cultivées en laboratoire, puis injectées à nouveau dans le patient.
 
Tumeur
Une masse anormale de tissu qui se développe lorsque les cellules se divisent plus que ce qu'elles ne devraient ou ne meurent pas quand elles le devraient. Les tumeurs peuvent être bénignes (non cancéreuses), ou malignes (cancéreuses).
 
Tumeur de Wilms
Une tumeur maligne du rein qu’on retrouve chez les jeunes enfants.
 
Tumeur maligne
Une tumeur constituée de cellules cancéreuses.
 
Tumeur primitive
Le site d'origine de la tumeur.
 
Urologue
Un médecin qui se spécialise dans les maladies des organes urinaires chez les femmes et des organes urinaires et sexuels chez l'homme.
 
Œdème
Enflure causée par un excès de liquide dans les tissus du corps.